Dre Maria Neira

Dre Maria Neira

Session:

Changer la politique

Bio:

La Dre Maria P. Neira occupe depuis septembre 2005 le poste de Directrice du Département Environnement, changements climatiques et santé au sein de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à Genève (Suisse). Tout au long de son mandat, elle a dirigé des activités et a formulé des avis sur la politique et la gestion dans des domaines clés de la santé environnementale, notamment : les changements climatiques ; la pollution de l’air et la santé en milieu urbain ; l’eau, l’assainissement, l’hygiène et la santé ; la sécurité chimique ; la santé environnementale des enfants ; et la santé au travail et la sécurité radiologique.

Avant d’occuper ces fonctions, la Dre Neira a été Vice-Ministre de la santé et Présidente de l’Agence espagnole de sécurité sanitaire des aliments et de nutrition de 2002 à 2005. Elle a occupé son premier poste à l’OMS en 1993 en tant que Coordonnatrice du Groupe spécial mondial de lutte contre le choléra jusqu’en 1998. Par la suite, elle a été Conseillère en santé publique auprès de l’Organisation des Nations Unies jusqu’à sa nomination au poste de Directrice du Département Santé et environnement de l’OMS en 2005.

Originaire de la ville d’Oviedo, en Asturies (Espagne), la Dre Neira a fait des études de médecine, se spécialisant en endocrinologie et en maladies métaboliques, et elle a obtenu un diplôme de master en santé publique.

La Dre Neira a débuté sa carrière en tant que Coordonnatrice médicale auprès des réfugiés au Salvador et au Honduras pour l’ONG Médecins sans frontières. Elle a par la suite travaillé pendant plusieurs années dans de nombreux pays africains durant des conflits armés.

La Dre Neira est reconnue dans le monde entier comme une leader dans le domaine de la santé, une militante passionnée et une négociatrice, et elle est un exemple dans le secteur de la santé et de l’environnement. La France lui a décerné l’ordre national du Mérite et elle est membre de l’Académie de médecine des Asturies, en Espagne. Elle a également reçu une distinction honorifique de l’International Society of Doctors for the Environment (ISDE), et a été désignée comme l’une des femmes considérées comme source d’inspiration de l’année en matière de protection de l’environnement. En 2019, elle a été désignée parmi les 100 personnes les plus influentes dans le domaine des politiques de santé et des changements climatiques.