KZ la mise à niveau de la pratique clinique et la normalisation des services médicaux

Accord de jumelage du Kazakhstan pour la mise à niveau de la pratique clinique et la normalisation des services médicaux basées sur la médecine factuelle et l’évaluation des technologies de la santé (Sous-composante B2)
Durée: 
2010-2013
Pays: 
République du Kazakhstan
Client: 
Ministère de la Santé (MOH)
Donateur: 
Banque mondiale Gouvernement du Kazakhstan
Aperçu: 

L'accord de jumelage pour la mise à niveau de la pratique clinique et la normalisation des services médicaux basées sur la médecine factuelle (EBM-Evidence based medicine) et l'évaluation des technologies de la santé (ÉTS) est une sous-composante du Projet de transfert de technologie et de réforme institutionnelle des services de santé du Kazakhstan (KSTTIRP). La Société canadienne de santé internationale (SCSI) a œuvré à l’amélioration de l'utilisation des Lignes directrices de pratique clinique (LDPC) et des ÉTS afin d'atteindre les normes internationales dans ces domaines du secteur de la santé du Kazakhstan.

Description du projet: 

Le Kazakhstan fait face à des défis dans l'amélioration de son système d'éducation médicale. Un chemin clair à cette amélioration est l'introduction d'EBM-en utilisant les meilleures données cliniques dans la prise de décisions sur les soins adaptés à chaque patient de manière individuelle. Pour atteindre cet objectif, les étudiants en médecine dans les établissements d'enseignement supérieur (EES) doivent recevoir un enseignement et une formation adéquate. Avant ce projet, le Kazakhstan n'appliquait pas efficacement les Lignes directrices de pratique clinique (LDPC), et il n'y avait aucune preuve que les méthodes systématiques EBM avaient été utilisées.

Objectif: 

Renforcer la capacité de développement du secteur de la santé du Kazakhstan dans les domaines clés suivants: normes internationales LDPC, EBM et ÉTS. Ces améliorations se traduiront par une meilleure prise de décision clinique et politique.

Approche/Methodologie: 

La SCSI a travaillé en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé (MOH) pour former et aider les groupes de travail du Kazakhstan dans l'adaptation aux directives des normes internationales, ainsi que dans la formation des formateurs (FDF). La SCSI a également formulé des recommandations sur la façon d'appliquer efficacement les lignes directrices de pratique clinique qui répondent aux normes mondiales, ainsi que la façon d'améliorer l'enseignement de la médecine fondée sur la recherche.

Résultats: 

La formation des formateurs (FDF) a enseigné à 679 cliniciens comment développer les LDPC. Plus de 2600 médecins et gestionnaires ont été formés à l’utilisation et au suivi des LDPC, ce qui équivaut à 220 pour chacune des 12 régions du Kazakhstan. Au cours de la dernière séance de FDF qui a porté sur EBM, 29 participants ont été formés. Ces derniers ont continué à former 155 autres membres du corps professoral à leurs universités médicales, pour un total de 184 membres du personnel universitaire formés sur EBM.

Apprentissages : 

La SCSI a recommandé que les travailleurs et les gestionnaires ayant des compétences et connaissances similaires se regroupent pour faciliter la communication. Il a également été recommandé que les déplacements et roulements de personnel soient réduits, parce que les changements fréquents rendent les gens moins conscients de leurs responsabilités et entravent la construction et la cohésion des équipes de travail. Au niveau plus technique, les professionnels médicaux ont besoin d'accéder aux bases de données bibliographiques en ligne sur les lignes directrices de pratique clinique, ainsi que les bases de données sur l’évaluation des technologies de la santé - le développement de ces bases de données est une priorité. En outre, la SCSI a recommandé que la médecine factuelle EBM soit enseignée aux étudiants avant la troisième année de l'enseignement médical, comme par exemple dans un cours de deuxième année qui enseigne tous les fondamentaux EBM.