ENRICH-MNCH

ENRICH-MNCH
Durée: 
2016 – 2020
Pays: 
Tanzanie
Donateur: 
Affaires mondiales Canada
Partenaire: 
Vision Mondiale Canada (WVC), Initiative pour les micronutriments, HarvestPlus, école de la santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto, Hospital for Sick Children
Sous-traitant: 
PRAXIS Social Services Systems Development Ltd.
Aperçu: 

Le projet ENRICH visant l’amélioration de la nutrition et de la santé maternelle, néonatale et infantile est en train d’être mis en œuvre par Vision mondiale Canada et l'Initiative pour les micronutriments dans la période de Mars 2016 à Septembre 2020, dans 5 pays: le Kenya, la Tanzanie, le Pakistan, le Bangladesh et la Birmanie. La SCSI est en sous-traitance avec VMC pour fournir de l'expertise et du soutien relatifs au renforcement des systèmes de santé pour le projet, en particulier en Tanzanie, pour le renforcement de la capacité des systèmes de santé existants d’intégrer efficacement les pratiques de prestation de services de santé et de nutrition de base.

Description du projet: 

Aperçu

En Tanzanie, le projet ENRICH fonctionnera dans les deux régions de Singida et Shinyanga. La SCSI travaillera principalement à renforcer la capacité des autorités locales de la santé, incluant: les équipes régionales et locales de gestion de la santé, et les gestionnaires d’établissements de santé. La SCSI projette de s’appuyer sur le succès du projet SUSTAIN, en utilisant les leçons apprises, pour améliorer les approches et la durabilité des interventions dans le projet ENRICH. La SCSI travaillera en étroite collaboration avec les partenaires du projet, en particulier Vision Mondiale Tanzanie, pour mener à bien les activités.

Objectif: 

Le but principal du travail de la SCSI sur ENRICH sera de renforcer la capacité des systèmes de santé existants pour intégrer efficacement les pratiques de prestation de services de santé et de nutrition de base avec une perspective de genre. Pour atteindre ce résultat, les principaux objectifs sont les suivants:

  1. Accroître la capacité de planification, de budgétisation, de gestion, de suivi et d'analyse des programmes de nutrition des autorités sanitaires locales.
  2. Renforcer le système d'information de gestion de la santé pour inclure les données nutritionnelles ventilées en fonction de l’âge et du sexe, et améliorer la gestion de l'information, les rapports et l'analyse sexospécifique.
  3. Améliorer la capacité des responsables de la santé et des personnels de santé qualifiés pour une supervision collaborative des établissements de santé dans la prestation des services de nutrition de base.

 

Approche/Methodologie: 

La SCSI travaille avec une équipe de consultants et conseillers canadiens, ainsi que des partenaires locaux, pour la préparation et la réalisation des ateliers et des programmes de formation destinés aux autorités sanitaires locales. La SCSI vise à améliorer les techniques de mentorat et d’encadrement pour une circulation efficace des connaissances des gestionnaires de santé du niveau régional au niveau local, et ensuite vers les gestionnaires des établissements de santé. De même, la SCSI va travailler sur le plan national pour aider à plaider pour un changement politique et structurel dans le système de santé.